Philharmonie de Paris  

Votre panier

Le panier est vide.

Accueil / Page détail / Musiquer

Musiquer

  • 16,90 €
  • à paraître
  • Collection : repères
  • 448 pages
  • 12x17 / broché / 2019 979-10-94642-31-3
Envoyer à un ami

Musiquer

Christopher Small

« Qu’est-ce que participer à une performance de musique concertante dans une salle de concert à la fin du XXe siècle ? » Dans Musiquer, Christopher Small part d’un dilemme personnel : la musique symphonique occidentale, avec laquelle il a grandi, qu’il a étudiée, interprétée et appréciée pendant de longues années, incarne un type de musiquer qui est fondamentalement contraire à l’idéal de relations auquel il aspire, comme interprète, chef de chœur, pédagogue, auditeur ou citoyen. Tout ou presque dans le musiquer symphonique représente et perpétue un type d’ordre et de relations fondé sur une idéologie autoritaire, la sacralité de l’œuvre désincarnée, la ségrégation des compétences.
Or à travers la critique de ce musiquer spécifique, il ne s’agit pas de disqualifier la forme symphonique en soi, mais de prendre conscience du type de société dessinée par tel ou tel musiquer ainsi que de son historicité. Plutôt que de considérer que le sens musical serait l’apanage d’une élite de personnes talentueuses disposant d’une « oreille musicale » et d’un savoir musicologique élitiste, plutôt que de se plier à un ordre valorisant la soumission à l’autorité du compositeur de génie, on peut, en regardant ailleurs, du côté par exemple des musiques africaines-américaines, de traditions non occidentales ou tout simplement d’autres manières d’organiser la performance musicale classique, penser d’autres manières de musiquer, d’autres cérémonies et d’autres pédagogies qui encouragent la participation et l’épanouissement de tous. Christopher Small porte une attention particulière à l’organisation, à l’expérience de la musique et à sa signification rituelle, sociale, politique et pédagogique : ce qui compte pour Small, c’est la participation à laquelle l’activité musicale – le « musiquer » invite : non pas la glorification de chefs-d’œuvre, mais la célébration de tout un ensemble de relations sociales et imaginaires.

Vous avez aimé, vous aimerez aussi...