Philharmonie de Paris  

Votre panier

Le panier est vide.

Accueil / Page détail / Contrôle

Contrôle

> Comment s'inventa l'art de la manipulation sonore

  • 14,00 €
  • disponible
  • Collection : culture sonore
  • 157 pages
  • 14 x 20.5 / Broché / 2017 978-2-7071-9013-0
  • Commander
Envoyer à un ami

Contrôle

Comment s'inventa l'art de la manipulation sonore

Juliette VOLCLER

Contrôle raconte la fascinante histoire d’une autre modernité sonore. Une modernité incarnée à l’origine par un seul homme, figure majeure mais méconnue du xxe siècle : Harold Burris-Meyer. Ingénieur et homme de théâtre, il fut inventeur de dispositifs sonores et expérimentateur en sciences du comportement. À travers lui, et depuis les années 1930 – période de déchaînement de l’hubris propagandiste, fasciste comme capitaliste, à laquelle cette histoire se rattache –, le livre relate les premières tentatives de manipuler les masses au moyen du son. Qu’elles aient réussi ou été amplement surévaluées, ces recherches ont profondément structuré un discours scientifique et commercial, toujours en vigueur aujourd’hui, sur l’efficacité comportementaliste du son.


Ces expérimentations ont eu lieu dans trois sphères qui se sont largement nourries les unes les autres : le théâtre, l’industrie et la guerre. Le premier est celui par quoi tout commence : on y découvre qu’à l’occasion d’efforts visant à améliorer l’intensité dramatique des pièces, on a notamment cherché à créer des hystéries collectives au moyen d’effets sonores. Le deuxième, l’industrie, raconte comment ces trouvailles initiales ont ensuite été orientées vers un objectif qui se voulait très rationalisé, la musique étant alors déployée dans les usines afin d’en améliorer la productivité. Le troisième, la guerre, narre l’invention consécutive d’une nouvelle tactique militaire lors de la Seconde Guerre mondiale, les leurres sonores – lesquels se verront plus tard complétés par des opérations de harcèlement acoustique.


L’écriture de Juliette Volcler est portée par le double objectif de peindre de manière vivante l’époque, son contexte social et culturel, ses rêves échoués, ses expérimentations réussies, et de donner des outils critiques face à l’environnement sonore en pleine mutation du xxie siècle, des armes acoustiques à l’urbanisme sonore en passant par le marketing audio.


Juliette Volcler est productrice de l’émission L’Intempestive sur Radio Galère et coordinatrice de la rédaction de la revue dédiée au son Syntone (en ligne et papier).
Elle est aussi l’auteure de Le Son comme arme. Les usages policiers et militaires du son.
(La Découverte, 2011).

Vous avez aimé, vous aimerez aussi...