Philharmonie de Paris  

Votre panier

Le panier est vide.

Accueil / Page détail / Doisneau et la musique

Doisneau et la musique

Envoyer à un ami

Doisneau et la musique

Clémentine Deroudille

«Je prétends toujours que je suis venu à la photographie par l’oreille : j’ai raclé le violon quand j’étais jeune à partir de l’âge de cinq ans. J’étais avec un professeur très élégant, il plaisait beaucoup aux dames. Le pupitre était installé sous une grande glace. Je voyais la demoiselle qui donnait les leçons de piano avec les cheveux comme un soleil et mon professeur de violon l’observer avec attention. Dans mon rétroviseur improvisé, commençait alors un ballet dont j’étais le chef d’orchestre... Mon sens de l’observation est devenu très aigu.»
Robert Doisneau.

Coédition avec Flammarion

Vous avez aimé, vous aimerez aussi...